Eau, climat, biodiversité… Nos modes de production et de consommation nuisent à l’environnement. Cependant, la pollution n’est pas une fatalité, des solutions existent… L’une de ces solutions est de trier les ordures …  80% de la matière qui se trouve maintenant dans une décharge ou dans nos océans aurait pu avoir une nouvelle vie, si elle avait été séparée correctement dans un premier temps.

Les industries ont naturellement une grande responsabilité dans le process de fabrication de leurs produits, et les marques un véritable enjeu d’image. On s’aperçoit d’ailleurs que bon nombre d’entre elles adoptent des stratégies dites « vertes » pour préserver l’environnement et devenir socialement responsables, comme on l’a vu dernièrement avec la marque Corona, qui a lancé une nouvelle canette le mois dernier, pour éliminer les déchets plastiques.

D’ailleurs, elle n’est pas seule dans ce combat !! Le géant des boissons gazeuses Coca-Cola s’engage également, notamment à travers des opérations de street-marketing interactives pour interpeler ses consommateurs et les pousser à agir.

Coca-Cola : la créativité VS le développement durable

Coca-Cola, à l’instar de nombreuses multinationales, investit dans des infrastructures de collecte et de recyclage du plastique afin de produire des emballages recyclables à 100% d’ici 2025. Les consommateurs sont également prêts à rejoindre le mouvement en faveur du développement durable.

Des études de consommation ont montré que la collecte séparée augmentait de 141% grâce à la facilité de recherche de conteneurs appropriés. Par conséquent, Coca-Cola et Publicis Italia ont lancé une série de panneaux d’affichage dans des lieux spécifiques, destinés à inspirer et à mobiliser les citoyens pour qu’ils rejoignent le mouvement pour le développement durable. Les gens sont déjà prêts à recycler : ils ont juste besoin d’un petit coup de pouce pour en faire un réflexe quotidien.

Le ruban dynamique de la marque devient fonctionnel

Coca Cola, en partenariat avec l’agence créative Publics Italia ont donc transformé les panneaux d’affichage traditionnels en panneaux au design épuré, mais emblématiques, pointant vers les poubelles les plus proches, qui deviennent de cette façon, faciles à trouver et donc faciles à utiliser.

Afin de ne pas surcharger la ville de matériel publicitaire supplémentaire, les créatifs ont soigneusement choisi l’emplacement de la publicité, en fonction des poubelles existantes ou du potentiel d’installation. La campagne se déroule en Europe centrale et orientale, et a été lancée lors de l’événement musical Happy Energy Tour, qui a lieu dans les principales villes de Bulgarie depuis le 27 mai 2019.

Pour la neuvième année consécutive, la tournée réunit des milliers de personnes désireuses de voir et d’entendre leurs idoles. Le Happy Energy Tour a attiré plus de 200 000 personnes l’année dernière : ce qui en fait l’évènement le plus massif en termes de visibilité.

Cette année, les premiers résultats montrent que les 85% des canettes ont été collectées séparément … Un taux nettement supérieur à celui de l’année précédente. Un résultat prometteur et encourageant… Mais surtout une belle opportunité pour la marque de se faire bien voir !!!!

Autres termes recherchés :

About Author

Leave A Reply