D’après le Wall Street journal, les salariés de la Silicom Valley préfèrent travailler debout au lieu de rester assis toute la journée devant leurs ordinateurs. C’est aussi le cas, pour les employés de Google ou Facebook qui exigent de plus en plus des bureaux surélevés leur épargnant l’engourdissement.


 

Les habitués de cette posture jugent celle-ci agréable au point de vue confort et énergie, alors que récemment des études remettent en cause la position assise (qui serait la cause de beaucoup de problèmes de santé) : comme notamment, des maux de dos, varices, raideurs articulaires de la nuque, diminution de la capacité cardiaque et pulmonaire, problèmes de digestion, obésité…

De plus, selon une étude de l’American Cancer Society s’éterniser sur une chaise plus de six heures par jour augmente de 37% le risque de mort précoce chez les femmes.

C’est pour cela qu’il faut varier les positions au cours de nos journées ! Même si toutefois le bureau debout n’est pas le meilleur des choix déclare François Cail, un physiologiste et spécialiste du travail sur l’écran.

La Norme internationale ISO n°9241 des exigences ergonomique concernant le travail de bureaux à écrans indique que le mobilier, l’aménagement du poste ainsi que la tâche incite l’usager à modifier sa position.

Par ailleurs, François Cail, préconise d’apposer nos pieds bien à plat sur le sol tout en favorisant un angle compris entre 90° et 135° entre le bras et l’avant-bras tout en surveillant que les mains soit alignées avec le prolongement de celui-ci.

Autre petit conseil, à l’aide d’un mobilier facile à régler, il est recommandé de s’asseoir les yeux faces au haut de l’écran d’ordinateur ce qui permet un meilleur confort.

A contrario, le siège « fictif » au sein des bureaux français, s’emblerait être un bon entre deux, même si toutefois il ne sera pas toujours en adéquation avec les tâches à accomplir.

Nous verrons si cette nouvelle façon de travailler percera en France … ?!

Autres termes recherchés :

About Author

Leave A Reply