Vous êtes informaticien, agent marketing, blogueur ou autres… mais pas photographe professionnel. Vos écrits murmurent au creux des oreilles de vos lecteurs des mots que leurs cœurs peinaient à articuler. Votre super pouvoir, c’est d’écrire sur un sujet qui vous passionne. Pas les rayons laser, la vision infrarouge ou la force herculéenne. Juste l’écriture, et c’est déjà assez.

Sauf que tout article de qualité se doit d’être illustré par de jolis visuels. Devez-vous vous adjoindre les services d’un coéquipier photographe pour former le duo Batman & Robin de la création digitale ? Pas forcément. Il existe trois façons élémentaires mais efficaces pour obtenir des photos à la hauteur de vos écrits.

Se tourner vers les banques d’images

Sur internet, il existe des domaines dans lesquels viennent se nicher les plus grands photographes de la toile. Contre quelques espèces sonnantes et trébuchantes, il vous est tout à fait possible d’obtenir des photos d’une beauté à couper le souffle. Des sites comme Shuttershock ou Fotolia sont devenues des références dans ce domaine grâce à leur vaste choix et à leurs créations originales. En assurant des revenus basés sur l’appréciation du public à ces contributeurs, ces banques d’images garantissent un renouvellement fréquent de leur stock et une qualité toujours impeccable.

 

Se tourner vers des photographes amateurs et passionnés

Ce n’est pas parce que la photographie n’est pas exercée comme travail à temps plein qu’elle n’est pas de qualité. Pour environ 500 euros, il est possible de s’acheter un reflex et de prendre des clichés capables de faire rougir Robert Capa. Après tout, Banksy n’a t-il pas dessiné la fille au ballon avec un simple pochoir ? C’est bel et bien la preuve que le talent artistique prévaut sur les autres facteurs. A l’heure actuelle, n’importe quel passionné peut créer son site d’e-commerce et vendre ses photos au monde entier. En choisissant de collaborer avec un photographe amateur, non seulement vous aurez à votre disposition des photos uniques mais en plus, il est possible de lui demander de réaliser certaines prises spécifiques.

 

Se tourner vers des banques d’images… gratuites

La troisième option, et non des moindres, est de recourir aux services d’une banque d’images gratuites. Ne vous laissez pas éconduire par le terme « gratuites ». En termes de contenus, elles n’ont rien à envier aux banques d’images payantes. Avec plus de 1 million de photos disponibles et couvrant tous types de domaines, Pexels et Unsplash comptent parmi les banques d’images gratuites les plus appréciées. Leur atout : des images haute résolution téléchargeables sans inscription ! En outre, Pexels propose sur le même modèle de courtes vidéos afin de donner vie à vos vacances ou à votre tasse de café.

Pour conclure ce paragraphe, il reste à aborder le point qui fâche. Comment sont financées de telles organisations ? Grâce à l’affiliation avec des structures partenaires et à de généreuses donations.

About Author

Leave A Reply