Le ministère de la Santé canadien avec l’aide de BBDO Toronto, lance une nouvelle campagne de prévention contre le tabagisme.

Le parti pris du décalé

La plupart des campagnes de sensibilisation jouent sur la corde sensible ou cherchent à choquer le spectateur. L’agence canadienne se veut innovante et tourne en dérision la notion de « social smoking ». Autrement dit, tous les fumeurs à buts récréatifs, qui tirent sur une cigarette pour seul objectif de s’intégrer socialement ou de draguer en soirée sont comparés à des « social farting » (des péteurs sociaux).

L’ironie derrière cette idée est de faire comprendre à ces fumeurs leurs faux prétextes de socialisation, et que : «social smoking is smoking».

Fumer tue, mais le ridicule ne le fait pas, libre à vous d’utiliser vos flatulences comme technique de drague.

 

About Author

Leave A Reply