Chaque année, environ 4% de nos forêts sont détruites par des incendies. En sans action de notre part, ce chiffre effrayant ne saurait qu’augmenter au fil des années. Si le changement climatique contribue effectivement à la prolifération des incendies à l’échelle de la planète, il n’en est en vérité coupable que dans une moindre mesure, en comparaison de la cause humaine, qui en serait à l’origine dans 84% des cas selon une étude de l’université du Colorado.

Zippo, l’une des flammes les plus renommées de tous les temps, conscient de ses effets dévastateurs, a lancé le 30 juillet 2019 sa campagne « Combats le Feu par le Feu » (« Fight Fire with Fire BUY ONE PLANTE ONE »), pour lutter contre la déforestation et les feux de forêts, en partenariat avec WOODCHUCK USA (fabricant de produits en bois) et National Géographique.

Zippo : Feu contre le feu

La campagne « Feu contre le feu » a été créée en partenariat avec DeVries Global, responsable de déploiement de Zippo dans huit marchés différents – Chine, Etats-Unis, Allemagne, France, Royaume-Uni, Inde, Corée et Japon et se démarque par la fabrication exclusive de briquets en faveur de la lutte contre les incendies à l’échelle mondiale. Les briquets de la collection « Fight Fire with Fire BUY ONE PLANTE ONE » , conçus de façon inédite pour l’opération avec des emblèmes en bois récoltés de façon durable sont édités comme des symboles de la responsabilité humaine face à son environnement. Et ce n’est pas tout ! Pour chaque briquet vendu, la marque promet de planter un arbre !

« L’histoire de cet important projet commence à Madagascar (le premier site de plantation de Zippo), où nous souhaitons responsabiliser et sensibiliser les populations locales à la protection et à la restauration des habitats naturels », a précisé le fondateur et directeur général de WOODCHUCK USA, Ben Vayden Wymelenberg. À son tour, Lucas Johnson, Senior Brand Manager, Global Marketing chez Zippo, explique : « Le travail réalisé à Madagascar est la première étape vers un engagement de la marque sur le long terme ».

Madagascar : combattre la menace des incendies

Dans le cadre de cette campagne de sensibilisation, et pour aider à enseigner sur la question des incendies incontrôlables, National Géographique a réalisé une vidéo et une série de photos de Madagascar pour Zippo.

© https://www.nationalgeographic.com/environment/2019/07/partner-content-reforesting-after-fire/

© https://www.nationalgeographic.com/environment/2019/07/partner-content-reforesting-after-fire/

© https://www.nationalgeographic.com/environment/2019/07/partner-content-reforesting-after-fire/

© https://www.nationalgeographic.com/environment/2019/07/partner-content-reforesting-after-fire/

© https://www.nationalgeographic.com/environment/2019/07/partner-content-reforesting-after-fire/

© https://www.nationalgeographic.com/environment/2019/07/partner-content-reforesting-after-fire/

© https://www.nationalgeographic.com/environment/2019/07/partner-content-reforesting-after-fire/

© https://www.nationalgeographic.com/environment/2019/07/partner-content-reforesting-after-fire/

© https://www.nationalgeographic.com/environment/2019/07/partner-content-reforesting-after-fire/

© https://www.nationalgeographic.com/environment/2019/07/partner-content-reforesting-after-fire/

Madagascar, quatrième île au monde en termes de surface, vit le phénomène des incendies comme un véritable fléau puisque 90% de ses forêts ont été détruites par cette cause, menaçant gravement la faune, la flore mais également les locaux. Les vidéos et les photos qui appuient cette campagne, et fournies par National Géographique, se concentrent sur ce que les individus font pour remédier au problème et surtout mettre à jour la renaissance de l’île après le chaos. L’objectif ? Prouver que des actions individuelles peuvent engendrer d’énormes changements et améliorer les choses.

Les attitudes vis-à-vis du reboisement semblent être l’un des obstacles les plus difficiles à surmonter, l’opinion générale ayant tendance à penser que les forêts ont toujours existé, qu’elles repoussent et qu’elles ne doivent pas être entretenues de manière ciblée. Heureusement, ces attitudes changent à mesure que la reforestation évolue, faisant ainsi bénéficier aux communautés locales de nombreux avantages bénéfiques pour leur vie quotidienne.

Changer leurs attitudes vis-à-vis du feu et des forêts amène les Malgaches à se rapprocher de la nature qui les entoure. Ce qui se passe à Madagascar constitue un potentiel énorme et est en lice pour devenir une référence en matière de gestion des incendies. Cette expérience tend surtout à prouver que le changement d’attitude à l’échelle de la planète, l’acceptation de la responsabilité humaine et les pratiques respectueuses de l’environnement sont en vérité le seul chemin vers un mode de vie durable.

Partout dans le monde, des actions individuelles telles que la prise de précautions de sécurité incendie, la sensibilisation et le soutien d’initiatives adéquates sont essentielles pour assurer le succès durable de la reforestation de la planète. Tout comme à Madagascar, projet qui a fait ses preuves, nous pouvons tous faire notre part d’une manière ou d’une autre.

Zippo, à travers cette campagne au premier abord étonnante, se montre finalement d’un pragmatisme qui fait du bien. Loin de la simple dénonciation des modes de vie de chacun, la marque met au contraire en exergue la responsabilité des hommes à l’échelle internationale en assumant pleinement la sienne et se pose en faiseurs de solutions, par des actions finalement toutes simples mais hautement symbolique. Si le mal se soigne par le mal… il nous prouve également que le feu peut également et en effet vaincre le feu.

 

About Author

Leave A Reply